Lumières

Doriane me réveille. 4h à bord, le bateau avance toujours à 6 nœuds, la mer s’est calmée,je regarde la route sur l’ordinateur et voit avec une franche et heureuse surprise que nous faisons cap direct depuis plusieurs heures. Il ne reste plus que 41 milles et nous avons toujours du vent, alors que les calmes d’un anticyclone rodent autour de nous. A peine habillée, car le froid sévi depuis plusieurs jours la nuit, je regarde vers l’AFRIQUE et voit les lumières de l’Afrique. Le ciel nuageux reflète les lumières artificielles et on devine un phare. Et puis, nous arrivons à compter les éclats du phare. 2 éclats toutes les 10 secondes. C’est le Cap St Lucia, 113 m de haut, c’est l’Afrique, là, à portée d’étrave avec probablement une arrivée ce jour. Nous sommes tous impressionnés depuis quelques jours par ce grand continent qui se dresse là, devant nous et qui va apparaître un beau matin. Voilà, c’est fait, on le devine maintenant par ses lumières. Pour l’instant les vents sont avec nous. Ici, il ne faut surtout pas arriver avec un coup de vent de sud, assez fréquents comme nous avons pu le constater sur nos fichiers météo. Avec le courant des Aiguilles qui descend du nord, la mer se lève avec force démesurée et on rapporte des hauteurs de vague de 20 m. L’Afrique se défends bien. Apparemment les augures sont bonnes pour nous. Plus que 36 milles maintenant.

L’Afrique est devant nous.

coucher-sur-lafrique

Mercredi 30 novembre 5h locale (UTC+3).

2 réflexions au sujet de « Lumières »

  1. Bravo à Thala , ses capitaines et l’équipage !
    Je vous vois sur la carte arriver en Afrique, quelle épopée!, je suis impressionnée, vous l’avez faite cette grande traversée de l’océan indien, et sans encombre.
    La classe!!!
    Je vous embrasse, admirative!
    Dominique

  2. Bravissimo les Thalàs and co !!! Vous voilà arrivés à bon port! Mille pensées de Mourepiane ….
    Pat

Les commentaires sont fermés.