Poisson à bord

Une bien agréable navigation qui nous amènera on espère demain avant la nuit dans ces nouvelles îles. On a enfin péché, juste avant le coucher du soleil, un Mahi Mahi. De quoi faire 3 bons repas. L’hameçon était gris et la ligne très loin. Yves l’a bien croché. Il a abandonné ses splendides couleurs pour devenir gris. Seule la queue a gardé ses dégradés de jaunes. On est jamais très fier une fois les couleurs éteintes, mais du poisson frais, c’est pas tous les jours. Pour nous, pêcheurs d’opérette, c’est un grand événement ! Avec le riz, pois chiches et épinards locaux de midi, un crumble à la farine de riz pour papaye et bananes, le restaurant a affiché complet. Le vent n’a pas manqué depuis notre départ, juste ce qu’il faut pour notre plaisir de rester un peu en mer. Demain, ou après demain, une nouvelle terre !

Bises Claire. le 7 juin à 0h30 locale. Nanuku passage. 16°44S 179°12W.

Une réflexion au sujet de « Poisson à bord »

  1. Le Mahi Mahi est un poisson très prisé qui se vend très cher… Lorsque les marins pirogue en attrapent, ils sont assurés de se régaler et de pouvoir gagner de quoi vivre… Un bon repas bien mérité, les divinités locales sont avec vous. Biiiises à vous tous, Evelyne.

Les commentaires sont fermés.