Vers Huahine et Bora Bora

Notre destination première était Raiatoa et son île jumelle Tahaa. Mais la veille de notre départ des amis que nous avions rencontré aux happy hours à la Casa Biancade la Marina, nous avaient proposé de les retrouver dans leur île, ou l’un d’eux avait habité plusieurs années, à Huahine.

Une partie de l’équipage

L’idée de visiter l’île avec une personnes la connaissant bien nous séduit, et nous décidons d’y aller, 80 milles seulement !

Il et environ 10 heure du matin un bon 15 nœuds nous pousse dans la bonne direction. C’est l’idéal !

Nous naviguons avec notre nouvel équipage, tout se passe bien. Claire se régal à expliquer à chacun comment tout se passe à bord de ce bateau. C’est une découverte pour chacun des nouveaux venus à bord qui n’avaient, jusqu’alors, navigué que sur de plus petits bateaux. La journée se passe très agréablement et nous arrivons à Huahine avant le couché du soleil. Là nos amis nous attendaient avec une place à quai réservée pour nous. En effet la Goélette n’était pas attendu avant deux jours. Nous avions le quai plein centre ville rien que pour nous, et comble de chance, il nous a été possible de nous raccorder à l’électricité d’un des deux entrepôts du quai. Un vrai confort Méditerranéen !

Le lagon de Bora Bora

Nos amis nous attendaient là. Nous les remercions beaucoup. Pour pouvoir visiter l’île nous décidons de rester sur place une journée entière et de ne partir que le surlendemain.
La journée se passa très vite, course le matin, visite de la ville. Puis nous profitons de la présence de René qui avait habité plusieurs mois sur place pour visiter les lieux, Il avait une belle maison donnant directement sur la plage, le rêve !

A cinq heure un super rendez vous pour les happy hours au bar du coin. Nous étions plus de quinze autour d’une table, de tout horizons, des  rencontres merveilleuses !

A sept heure du matin, Andy un des deux amis que nous avions rejoins ici, vient nous réveiller pour que nous nous préparions à partir. En effet devant aller à Bora Bora, Andy

L’ile de Bora Bora

nous avait demandé si nous pouvions l’emmener, Il devait y rejoindre son amie Michelle qui habitait là depuis plus de onze ans. Évidement nous étions d’accord pour faire route ensemble d’autant qu’il connaissait bien les îles. Nous devions passer par deux passes différentes entre Raiatea et Tahaa, deux îles distinctes dans un même lagon.

Avant Raiatea nous n’avons fait que du moteur, le vent ne s’est levé qu’à notre arrivée à
la passe de d’Iriru. C’est la découverte et l’émerveillement. Il fait beau, la mer a quelque risées, il ne fait pas encore trop chaud, nous longeons l’île de Raiatea, quelques maisons, supers villas sur la rive, avec quelques hôtels, mais avec une telle végétation ces constructions ne gâchent pas l’ambiance générale qui se dégage de cette grande île.

Nous traversons le lagon et nous nous rapprochons de l’île de Tahaa. Plus boisée encore que Raiatea, cette île est elle aussi magnifique. Peu de construction, de petites baies avec quelques bateaux au mou

Bananes

illage, tout est calme, vert, bleu, serin ! Claire et Kjel nous prépare un délicieux repas avec de la viande confite qui vient de la ferme de Catherine, la sœur de Claire. Nous continuons notre route à la voile maintenant. Juste après le repas le vent fraîchit, la vitesse augmente. Nous prenons la passe de Paipai, et nous nous dirigeons maintenant vers Bora bora ! Nous naviguons toute l’après midi et au moment ou nous prenons la grande passe de Teavanui, après avoir longé la rive du lagon, nous assistons à un magnifique couché de soleil sur l’île de Maupiti. Dans le lagon nous téléphonons à Michelle qui nous attend au quai de la Goelette. Nous nous mettons à quai.

Bonne soirée et prêt pour la visite de l’île pour le lendemain.

Avant de quitter le bateau nous décidons de changer de quai car là ou nous sommes il n’est pas prudent de laisser le bateau seul. C’est donc au quai principale que nous venons nous amarrer. C’est autorisé, aussi nous partons aussitôt faire le tour de l’île avec la voiture que Michelle nous avait gentiment prêtée.

Quel plaisir de se retrouver au volant, s’arrêtant ou l’on veut, regardant, prenant des photos, une grande joie ! Le soir nous nous retrouvons tous chez Michelle et Andy qui nous ont préparé un super apéritif, ils avaient aussi invité un autre couple avec qui nous sympathisons, et qui, aussitôt, nous invitent pour le lendemain. Donc nous retardons notre départ d’un jour pour profiter de ces visites et pour finir l’approvisionnement du bateau, visite de la gendarmerie, du super marché du coin, et délicieux repas chez nos nouveaux amis.

Un bateau polynésien en route

Je m’étais permis de leur demander, si dans connaissances, il n’aurait pas la possibilité d’avoir quelqu’un qui puissent me permettre de faire un tour en pirogue, aussitôt ils ont demandé à un de leur ami de m’en prêter une. C’est ainsi que j’ai pu essayer une de ces merveilleuses pirogues étroites avec un balancier d’un coté, et qui est si rapide. Au début il fallait faire attention, mais petit à petit j’ai compris comment elle fonctionnait, je me suis régalé.

Retour au bateau et dernier préparatif avant le grand départ. L’inspection de plusieurs fichiers Grib nous pousses à essayer de relier la NZ en une seule étape. Nous déciderons en route si nous faisons une escale ou pas.

Une réflexion au sujet de « Vers Huahine et Bora Bora »

  1. Tout cela est magnifique. J’avais beaucoup aimé Huahine. mais dommage que n’ayiez pu visiter Moorea, louer une voiture ou un taxi et monter à environ 1000 mètres pour admirer une vue extraordinaire des baies de Cook eet d’Opunahu. Ce sera pour la prochaine fois ??? Amitiés à tous et grande bise à Claire. Alain

Les commentaires sont fermés.