Kastelorizo

Nous venons d’arriver au paradis des iles grecques!!! C’est la dernière ile grecque, « Megisti » la plus à l’est de toutes, entourée de côtes turques de tous les côtés, mais l’armée surveille. Une vedette grecque est en veille 24 h sur 24 à l’entrée du port. Cette petite ville de 300 habitants aujourd’hui en comptait 20 000 à la grande époque.

Elle n’a pas encore un seul bâtiment qui pourrait gâcher le style traditionnel des maisons anciennes. Ici tous les habitants et nouveaux habitants ne cherchent qu’à reconstruire les vieilles maisons traditionnelles dont beaucoup ont été détruites durant la dernière guerre, en gardant les mêmes élément architecturaux sur les mêmes plans, ce qui fait que petit a petit il est possible de retrouver l’ambiance des ruelles étroites, avec des quais sans voiture, avec seulement des tables et des chaises de café devant l’eau absolument transparente du port.

Comme nous avons trop de tirant d’eau nous mouillons à Mandraki, une baie très proche, avec l’annexe nous allons à la ville, Castelhorizo. Là, c’est un émerveillement que de se promener dans ces ruelles étroites, fraîches avec  continuellement une petite vue sur le port.

Yves à Kastelorizo le mardi 24 août 2009.

Une réflexion au sujet de « Kastelorizo »

  1. C’est toujours un plaisir de lire vos péripéties en mer et vous voilà en Turquie il me semble.
    Vos navigations me reposent de mes gardes intensives du mois d’août par l’intensité de vos récits! Rien que de vous imaginer là-bas le sourire me vient et la porte du Bonheur s’ouvre!!
    Je vous embrasse bien fort. V.

Les commentaires sont fermés.