Gibraltar

Après s’être laissés charmer par la ville de Cadiz, la découverte de Séville, Grenade et des mers d’oliviers …. les traces de ce qui se laisse nommer les grandes civilisations, nous, Yves et Claire, avons retrouvé notre maison, sagement amarrée au bout du ponton de la marina de Cadiz.
Le vent d’Ouest s’étant levé comme prévu, nous avons décidé de vite « s’arracher » avant que ces fichus prévisions météo ne changent d’avis et que le détroit se referme avec des vents d’Est.

Nous entrons dans le détroit de Gibraltar. 3 heures du matin, nuit remplie des petites lumières artificielles des terres, affaiblissant celles d’un ciel pourtant tout étoilé, faisant revenir la réalité, celle de la fin d’un immense voyage.

La porte des océans va bientôt se refermer, C’est l’entrée dans la Méditerranée.
Beaucoup de temps, six ans,
Beaucoup de milles, des milliers,
Beaucoup d’images, de visages, d’émotions,
Beaucoup de chemin, vers moi, vers nous deux, vers tous, vers tout.

Nous allons devoir apprendre à vivre sans ce mouvement permanent, sans cet enivrant horizon infini avec la lumière des astres à l’infini.

Nous savons que nous allons retrouver beaucoup d’amis, retrouver leurs visages, leurs voix, leurs sourires, leurs rires.
Ce sont eux, ce sont vous qui nous aiderons à franchir joyeusement ce nouvel horizon.

Merci et à tout bientôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 + = 23