De Opua vers Savusavu

La traversée se présente très bien, Samedi matin 2 mai, il fait très beau sur le nord de la Nouvelle Zélande, pas de vent, mais c’est encore le matin, il va certainement s’établir plus tard dans la matinée.

Nous dégonflons l’annexe, terminons les derniers rangements à l’intérieur du bateau, Steward est allé ce matin très tôt, chez lui, chercher les plats cuisinés qu’il avait congelé, il les range tout de suite au fond du frigo. Ils y resterons encore congelé plusieurs jours !

Les bateaux du Rallye s’en vont, tous au moteur, les New Zélandais aiment beaucoup l »iron spinnaker », puis deux heures après nous lâchons notre bouée de mouillage !

Nous sommes prêts !

Je laisse la barre à Tran qui est ravi, je regarde la côte défiler, nous remontons toute la fameuse « Bay of Islands », nous avons beaucoup de chance avec le temps !

En arrivant devant Pahaia, Lire la suite

5 eme jour de mer!

Cinquième jour de mer, une mer de plus en plus grosse! aujourd’hui les vagues sont plus grosses, mais plus agréables, elle sont plus parallèles à l’avancée du bateau, mais ça tape toujours!

A bord tout va bien, l’équipage ne craint pas le mal de mer, ce qui est une grande chance, et tous les jours Tran invente de nouvelles choses pour le repas. Car ici nous suivons la « Kiwi way of life », gros petit déjeuné, sandwiches à midi et bon vrai repas e soir. Jusqu’à présent nous avions encore certain plats préparés à la maison par steward, mais maintenant nous allons avoir des plats vietnamiens!!!

Yves.

Première nuit

Voici la composition de l’équipage pour cette traversée, il s’agit de Stew, ou Steward, et de Tran.

Steward a l’habitude d’aller en mer et nous l’avions invité l’an passé à rester une semaine avec nous au Fidji, avec Kevin. Il était ravi de retrouver le bateau. Je le connais bien, je peux compter sur lui!

Tran est une personne que l’on m’a recommandé lorsque je suis allé chercher la liste des personnes intéressées pour naviguer à la maria. Deux personnes m’ont recommandé Tran, et en effet il est super. Il a animé une entreprise de randonnées, kayac, exploits sportifs en tous genre, puis maintenant il est pompier! Super actif, il est vietnamien, très à l’aise de partout, très désireux d’apprendre, et surtout super cuisinier. Pour moi c’est l’équipage parfait!

Voila, pour l’instant, nous sommes parti par mer plate avec 2/3 noeuds de vent nous marchions à 3/4 noeuds pendant toute l’après midi, puis les batteries étant a vide et sachant qu’il y avait du vent au nord, j’ai mis le moteur pendant 3 heures, et maintenant nous avons 7 noeuds de travers en nous avançons à 7,5 noeuds sur le fond!! Super, la carène est toute propre, et avant de partir j’ai en plus fait venir un plongeur pour la nettoyer parfaitement, nous avançons très bien!

Demain, c’est moi qui suis de quart de cuisine!

Yves.

Départ d’Opua pour une nouvelle saison de navigation

Nous voila en mer!

Il y avait une très belle fenêtre et tout était prêt, aussi nous avons décidé de profiter de ce temps particulièrement exceptionnel pour lâcher les amarres.

Les douaniers ne voulaient pas nous laisser partir avant mardi prochain, ou là le temps n’est as du tout bon pour un départ, avec un vent du nord! Mais comme par enchantement le lendemain tout était accepté et ils nous ont donné la clearence, mais pour vendredi soir seulement, au milieu de la nuit, j’ai téléphoné aux douanes pour leur dire que notre groupe électrogène ne fonctionnait plus et que nous avions besoin d’une nuit pur le réparer, ils ont accepté à condition de partir avant midi! Nous sommes parti à 11h45!

Mer plate, 3,5 nœuds de vent, nous avançons à 4 nœuds!

Actuellement nous venons de virer, devant le cap Brette, celui ou il y a un trou dedans. Et nous avons une bonne direction plein nord. En principe le vent va fraichir dans la nuit, je lance un fichier Grib en même temps que j’envoi ce message, je verrai comment cela se passe cette nuit.

Yves